OLIVIER COISNE

- Sculpteur, ferronnier d'art, œufs d'autruche -

On se souvient des araignées géantes sculptées par Louise Bourgeois, entre les pattes desquelles le visiteur se sentait proie. Chez Coisne, la nature, le végétal investit l’espace autrement. Il en prend possession de manière quasi ludique, avec des aspects chorégraphiques. La part du rêve s’associe au travail du fer forge. La matière se sert de sa force pour traduire la fragilité et la fantaisie. S’associent alors le solide et le rigide, l’aérien et le lourd, l’inquiétant et le féerique. Sculptures et luminaires sont en harmonies permanentes.